Les Parleuses

 

Ce carnet est conçu comme le socle d’un réseau de jeunes chercheuses et chercheurs travaillant sur des corpus – littéraires, artistiques, historiques – féminins. Le collectif est nommé « Les Parleuses » en hommage au titre de l’ouvrage de Marguerite Duras et Xavière Gauthier. Nous le destinons à recueillir un ensemble d’articles publiés mensuellement autour de thèmes déterminés progressivement par l’équipe et rédigés par les membres associé·e·s et candidat·e·s divers·e·s. Des journées d’études et ateliers animent le réseau et donnent également lieu à des publications (appels, programmes, comptes-rendus, actes). Nous avons pour objectif la constitution d’un réseau de chercheurs et chercheuses, engagé.e.s par un même projet à forts enjeux universitaires et personnels, et venant de disciplines variées. Trois axes de recherche principaux ont été choisis : intermédialité, gender studies, figures et mythes du féminin. Ils sont voués à se nourrir les uns les autres.

 

Qui sont les Parleuses ? Nous nous présentons ici ; mais les parleuses dont nous nous sommes inspirées, ce sont Xavière Gauthier et Marguerite Duras, qui ont publié en 1974 un recueil d’entretiens autour de la littérature — vous trouverez ici une présentation de leur ouvrage.